Japan - Art Contemporain

Edition japonaise sur l'art contemporain: "Tsukuribito" présentée en langue française par le directeur de publication au Japon, Alain Micaud


 
 

13092 - Départ

Kiyomi Takeshita


Auteur
Kiyomi Takeshita


Présentation (standard japonais)
Photo
Date de réalisation non précisée


Critique par Alain Micaud
Elégance, noblesse et courage, autant de symboles qui entourent cet oiseau légendaire aux plumes blanches dont on dit qu’elles atteignent allègrement le nombre de 25.000 chez l’adulte. Et surtout la dramatique de son sifflement dit « le chant du cygne », où détresse et fierté sont réunis pour un ultime hommage. Kiyomi Takeshita, artiste photographe nous parle de son admiration autant que de son amour pour ces oiseaux de parade.
D’abord charmée par les canards mandarins, la photographe s’attache peu à peu à l’ensemble des oiseaux sauvages et tente de s’approcher progressivement de leur intimité. Puis, comme ici, c’est la relation entre les animaux qui la subjugue. Elle nous donne, ainsi, à voir le lien affectif qui relie la mère et son petit qu’elle est en train d’éduquer.
Le contraste du fond marin et de la robe blanche des cygnes participent à la beauté du cliché en lui-même. Les reflets de lumière et les éclats d’eau viennent sculpter la scène d’une fraicheur et d’une intelligence rare. Et nous, la race humaine, qui nous croyons très souvent supérieurs, sommes bien obligés de constater, une fois encore, que si nous n’avons pas le monopole des sentiments, nous n’avons pas, non plus, le monopole de cette intelligence! Kiyomi Takeshita nous a ouvert les yeux, merci encore!



Informations
Sans commentaire.

WebSite
http://www.alainmicaud.net/

Commentaire:

Envoyer un commentaire

Afficher ce message uniquement à l'administrateur

 | Accueil | 

Profil

Alain Micaud

Alain Micaud
http://www.alainmicaud.net/



 

Derniers articles



Counter